70 % de Français se disent prêts à participer à des campagnes de boycott, 38 % disent tenir compte de l’éthique d’une entreprise dans leur acte d’achat. Il est donc impossible d’ignorer aujourd’hui cette nouvelle forme de contestation citoyenne. L’auteure analyse d’abord les raisons de la montée en puissance de cette consommation citoyenne, et souligne les conditions de succès (ou non) d’un boycott. Elle démontre ensuite l’impact réel d’un boycott sur la consommation et sur l’image de l’entreprise, et établit, pour finir, des schémas de contre-communication efficaces. L’auteure démontre à travers ce livre que le boycott représente l’un des enjeux majeurs de la communication de crise des années à venir, et qu’il accélère la mutation de la communication corporate vers une communication  » responsable « .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *