Un film de Caroline Fourest et de Fiammetta Venner, produit par Doc En Stock, diffusé sur Arte (2009) 52 min

Retour sur la première édition de la conférence contre le racisme qui s’est tenue à Durban en 2001, où certaines interventions ont suscité une polémique internationale.

Nous pensions aller à une réunion de l’ONU contre le racisme et nous avons assisté à un déchaînement raciste : tel est le souvenir gardé par certains participants à la première conférence mondiale contre le racisme, la discrimination raciale, la xénophobie et l’intolérance qui s’est tenue à Durban (Afrique du Sud) en septembre 2001. Le conflit israélo-palestinien s’était invité à la tribune, des slogans pro-islamistes et antisémites avaient été lancés dans le cadre du forum des ONG, entraînant le départ des délégations d’Israël et des États-Unis… Pour remédier à ces dérives, l’ONU a refondé son Conseil des droits de l’homme en 2006. Le film pénètre dans les coulisses de ce nouveau Conseil, qui a toujours pour mission de mettre en oeuvre la Déclaration universelle de 1948. Mais la préparation de la conférence de Genève (dite Durban 2) révèle, selon les termes de Robert Badinter interrogé dans le film, que ; les droits de l’homme sont redevenus le lieu d’un combat idéologique. Une bataille qui passe par la guerre des mots. Ainsi, la lutte contre le racisme doit-elle interdire de s’attaquer aux religions ? La question divisait les nations à la veille de Durban 2.

Pour aller sur le site du film

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *